Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Bordeaux-Bourgogne : la génétique jette un pavé dans la cuve

16 Mars 2014 , Rédigé par Laurent Gotti Publié dans #polémique

La génétique est décidément implacable. Le cabernet sauvignon, cépage roi du bordelais est un descendant d’une vigne emblématique bourguignonne. Ça va jazzer dans les rangs…

L’un fait le bonheur des grands châteaux du Médoc, et plus généralement des producteurs de rouges bordelais. Il est connu pour donner des vins colorés et robustes. L’autre s’épanouit sur la Côte de Nuits. En Bourgogne, on y vante sa finesse et sa subtilité.
Deux univers à eux seuls… Pourtant la génétique, jamais avare en surprise, est formelle : ils appartiennent à la même famille. Mieux, le bourguignon pinot noir (photo) est l’ancêtre du bordelais cabernet sauvignon !
Explications. La parenté du cabernet sauvignon a été découverte en 1997 : c’est un croisement naturel entre le cabernet franc et le sauvignon blanc. Les chercheurs on découvert plus tard que le sauvignon était un enfant du savagnin (cépage blanc que l’on rencontre dans le Jura). On sait aussi que le savagnin et le pinot noir sont liés par une relation parent-enfant (le sens de la filiation n’a pas pu être établi). CQFD : le pinot noir est soit un arrière-grand-père, soit un oncle du cabernet sauvignon !
Illustration sur le tableau (ci-dessous) réalisé par José Vouillamoz, chercheur en génétique (lire aussi ce billet). Il a mis en commun toutes les découvertes de ses collègues et établi un arbre généalogique reliant ces cépages. « Gageons que cela puisse créer une nouvelle fraternité entre Bordeaux et la Bourgogne ! », conclut le chercheur (Suisse).

 


 

Une interview de José Vouillamoz est à lire à la rubrique « Rencontre » de Bourgogne Aujourd’hui 117. A a paraitre le mois prochain en kiosque ou sur le site de la revue.
 

Partager cet article

Commenter cet article

Arsène Bacchus 31/03/2014 15:49

Un article très enrichissant, la génétique n'a certainement pas fini de nous surprendre dans le vin.