Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Les vendanges retardées

30 Août 2014 , Rédigé par Laurent Gotti Publié dans #millésime 2014

Les vendanges vont se faire attendre quelques jours de plus en Bourgogne. La faute à des mois de juillet et d’août humides et déficitaires en soleil.

La récolte débutera avec cinq jours à une semaine de retard par rapport à la date initialement prévue. Il faudra attendre le 10 septembre au plus tôt pour voir les sécateurs à l’œuvre dans les rangs de vignes. Résultat de la fraîcheur de ces dernières semaines, les niveaux d’acidité sont encore élevés. Un constat confirmé par les professionnels dans l’ensemble du vignoble. C’est essentiellement ce facteur qui incite les producteurs à la patience.

Nicolas Cheveau, viticulteur à Solutré-Pouilly, a effectué ses premiers prélèvements. Certains de ses chardonnays affichent un très honorable 11° potentiel. Malgré ce temps peu estivale, les raisins se concentrent lentement mais sûrement en sucre. La chance de ce millésime est d’être précoce (grâce à un superbe printemps) : les raisins en fin de cycle profitent de cette période de l’année où les journées peuvent être encore longues et lumineuses pour parfaire leur maturité.

Géraud Aussendou, responsable qualité chez Bouchard Père et fils (Beaune), observe que les vignes peu ou modérément grêlées fin juin et début juillet se sont refait une santé.

2014 ne sera certainement pas le millésime du siècle, mais peut encore être d’un excellent niveau. La Bourgogne connaitrait alors, pour la première fois depuis 2009, un millésime de qualité et de quantité. Le ciel de septembre, souvent décisif en Bourgogne, devrait une nouvelle fois faire pencher la balance. Du bon ou du mauvais côté...

Photo : Une grappe de chardonnay en Côte de Beaune, ce 30 août.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Vin Bourgogne 02/09/2014 10:20

Merci pour cet article. Vendanges "retardées" par rapport à la date théorique basée sur la floraison (sans doute ?)...mais vendanges plutôt en avance si on regarde seulement 15 ans en arrière. Et même par rapport à 2013, plus précoces. Quant à la qualité, il semblerait que beaucoup de producteurs soit beaucoup plus optimistes que ce que vous prévoyez, mais qui peut dire aujourd'hui ce que donnera le millésime 2014. Sur la quantité en revanche effectivement tous les espoirs sont permis, et tant mieux !