Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Une femme à la tête des Hospices de Beaune

16 Octobre 2014 , Rédigé par Laurent Gotti Publié dans #Hospices de Beaune

La jeune œnologue, Ludivine Griveau, 36 ans, va devenir la première femme à prendre la tête du fameux domaine bourguignon.

« Mon père m’a dit que depuis Guigone de Salins (co-fondatrice des Hospices de Beaune en 1443), il n’y a pas eu beaucoup de femmes à la tête des Hospices de Beaune », s’amuse Ludivine Griveau.
A 36 ans, elle va immanquablement marquer l’histoire des Hospices de Beaune.
Elle deviendra, début 2015, la première femme à diriger le domaine et vinifier les vins de l’institution beaunoise.

« Ma priorité sera de pérenniser les efforts réalisés par Roland Masse (Ndlr : l'actuel régisseur). Je le connais depuis plusieurs années : nous avons la même vision du travail sur beaucoup de points. Il n’y aura pas de révolution. Dans un premier temps je vais m’imprégner du poste, des terroirs et prendre contact avec les vignerons. »

Ludivine Griveau est œnologue de la maison Corton-André (Aloxe-Corton), maison qu’elle avait rejoint en 2004. Elle est ingénieure agronome et diplômée de l’université de Dijon (DNO). De 2001 à 2004 elle a travaillé avec Nadine Gublin (Domaine Jacques Prieur, Maison Antonin Rodet, Albert Sounit). Elle mènera une équipe de 23 vignerons en charge de 60 hectares de vignes principalement en premiers et grands crus de la Côte de Beaune et de Nuits (à l’exception de la cuvée de Pouilly-Fuissé dans le Mâconnais).

Partager cet article

Commenter cet article

MARIA SOCORRO 16/10/2014 19:54

Félicitations brésiliennes!!!