Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Une expo photos pour la bonne cause

20 Mai 2010 , Rédigé par Laurent Gotti

Pour faire avancer la cause du classement du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco, une expo photos voyagera à travers le vignoble à partir de la fin de ce mois.

drouin.jpgDéboucher une bouteille de vin, c'est aussi ouvrir une boite à images. Un vin toscan ? Et aussitôt les douces collines ocres, les grands cyprès effilés, viennent à l'esprit. Un Châteauneuf ? C'est le palais des Papes d'Avignon qui débarque sur la table. Un Porto ? Et voici les vignes en terrasses sur les pentes escarpées du Douro qui coule dans le verre. Et un Bourgogne ? Le Clos de Vougeot, les toits des Hospices de Beaune ou le flamboiement des vignes de la côte à l'automne (fameuse Côte d'Or) ? A chacun son "cliché" de prédilection... Si incontestablement la vue à une importance souvent sous-estimée dans la perception que l'on se fait d'un vin, celui-ci a aussi la faculté de susciter nombre d'images.

Une expo proposée par l'association pour l'inscription du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l'UNESCO (lire aussi) est l'occasion d'élargir sa collection au moment de déguster l'une des appellations bourguignonnes. Plus de 100 photographies seront visibles dans les lieux emblématiques de Dijon, Beaune, Nuits-Saint-Georges et du Château du Clos de Vougeot. Une façon d'inviter des milliers de passants à poser leur regard sur l'héritage millénaire de la région et faire avancer la cause de l'association. Ces images sont les œuvres de 3 photographes bourguignons : Jean-Louis Bernuy, Armelle Drouin et Michel Joly.

Dates et lieux  : 28 mai au 28 août 2010 à Dijon ; 1er septembre à mi-novembre 2010 à Beaune ; mi-novembre 2010 à juin 2011 au Château du Clos de Vougeot et juin à septembre 2011 à Nuits-Saint-Georges.

Plus d'infos sur le site de l'association : en cliquant ici .

Illustration : Une photo d'Armelle Drouin

Lire la suite

Gelées fatales : des vignes n'ont pas passé l'hiver

11 Mai 2010 , Rédigé par Laurent Gotti

Les températures exceptionnellement basses enregistrées le 20 décembre dernier, jusqu'à -19°, ont été fatales à de nombreux ceps. Il y a 25 ans qu'une telle situation n'était pas arrivée.

vignes geléesDes taches noires dans le vignoble bourguignon. Des ceps toujours sans feuille à cette période de l'année. C'est la mauvaise surprise de ce printemps pour une partie des vignerons de la côte de Nuits : une mortalité importante des vignes a été constatée suite aux gelées hivernales. Ces vignes n'ont pas repris leur cycle. Les bas des coteaux sont touchés, avec parfois des pertes assez importantes comme à Vosne-Romanée ou Morey-Saint-Denis. Des vignes ont été également touchées dans le Clos de Vougeot. En fait la plupart des vignobles de la côte de Nuits sont concernés, à des proportions plus ou moins importantes. Les vignerons procèdent actuellement à l'estimation des dégâts. Ils gardent l'espoir que ces ceps puissent repartir à un moment ou un autre.

Le thermomètre est descendu largement, et très rapidement, en dessous de -15°  à la fin du mois décembre dernier.  "A cette période, je pense que la sève n'était pas encore totalement descendue. Cela a rendu les vignes particulièrement sensibles à ce changement brutal de température", explique un vigneron de Vosne-Romanée. Il faut remonter à 1985 pour retrouver une situation semblable.

Photo : Vignes gelées à Vosne-Romanée (LG).

 

Lire la suite