Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Chassagne vs Chassagne

13 Avril 2010 , Rédigé par Laurent Gotti

Exemple spectaculaire de ce qui fait le charme de la Bourgogne : voici deux grands vins blancs de la même appellation, mais d'un profil radicalement différent… Explications.  

Chassagne-drouhin.jpgA ma droite, un Chassagne premier cru Morgeot 2007 de la maison Joseph Drouhin. A ma gauche, un Chassagne premier cru Clos Saint-Marc de la maison Olivier Leflaive 2006. Le premier est tout en fraîcheur avec une finale citronnée d'une grande longueur. Il s'étire en bouche avec du tonus, de la vigueur. Joliment boisé (élevage à 50% en fut neuf), il a le profil d'un beau vin de garde. Le millésime a été lent à murir en blanc mais la maison a su patienter pour récolter des raisins bien équilibrés.   

Le deuxième est une vraie gourmandise. Le millésime y est pour beaucoup : 2006 est une année de forte maturité en blanc. Le terroir aussi : ce secteur de Chassagne (situé à proximité de Saint-Aubin) est bien typé de ce village de la côte de Beaune avec ce côté croquant, gras mais sans lourdeur. Son onctuosité tapisse finement le palais. Il donne un maximum de plaisir dès aujourd'hui. Il confirme tout l'intérêt de ce millésime 2006 en blanc (spécialement pour les amateurs de vins à boire jeunes)

Ces deux vins, produits par deux belles maisons de négoce bourguignonnes, sont issus de vignes exploitées directement par ces entreprises (la parcelle exploitée par J.Drouhin a été confiée par Georges Laguiche, héritier d'une famille propriétaire de beaux terroirs en côte de Beaune). Un gage de qualité supplémetaire.

Par un heureux hasard ces deux bouteilles se sont retrouvées côte à côte lors de la séance finale et festive du Certificat professionnel d'analyse sensorielle (lire ici). Elles offraient un vrai plaisir gustatif mais aussi pédagogique.

 

Voici également quelques bouteilles recommandables dégustées à cette même occasion (chaque participant apportait une bouteille de son choix) :

- Rully blanc Les Saint-Jacques 2005 (Domaine Laborde-Juillot - Cave de Buxy)

- Givry blanc  Buissonnier 2006 (Cave de Buxy)

- Côte Roannaise rouge Les Millerands 2008 (Robert Sérol)

- Morey-Saint-Denis rouge Clos les Sionnières 2006 (Lucie et Auguste Lignier)

- Morey-Saint-Denis rouge 2007 (Taupenot-Merme)

- Chambolle-Musigny premier cru rouge Combe d'Orveau 2007 (Taupenot-Merme)

 

Quelques infos en prime : j'ai fait la rencontre de François Desperriers et Aurélien Ibanez créateur du site (tout nouveau, tout beau) Bourgogne Live. Pour tout savoir de l'actualité culturelle et gastronomique en Bourgogne. On devrait en reparler prochainement…

www.bourgogne-live.com

 

Le tout de chez le passionné et passionnant Pascal Wagner.

 www.caves-abbaye-beaune.com).

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article