Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Hospices de Beaune : pourquoi ça va chauffer !

10 Novembre 2012 , Rédigé par Laurent Gotti Publié dans #Hospices de Beaune

La prochaine vente aux enchères des Hospices de Beaune, dans moins de 10 jours, risque fort de se conclure par une hausse substantielle et peut-être même historique. Décryptage.

IMG 4914Inutile se sortir la boule de cristal, le marc de café, une carte des constellations… La 152e vente des Hospices de Beaune (18 novembre prochain) va se solder par une hausse. Le suspense aura rarement été si vaporeux autour de l'évènement de l'année en Bourgogne. Pour trois raisons principales.

1- Le petit volume : seulement 512 pièces (fûts de 228 litres) seront mis sous le feu des enchères par Christie's. Il faut remonter au millésime 1987 pour voir un si faible volume mis en vente. Exemple : il n'y a que 8 pièces de Corton Charlemagne au catalogue 2012 contre 14 l'an dernier. Les cuvées risquent d'être fortement disputées. En 1987, la hausse avait été de 8,7% malgré un contexte économique morose et un millésime qui n'est pas resté dans les annales.

2 - La qualité du millésime justement : les faibles rendements, le niveau d'exigence en matière de viticulture et de vinification ont permis au régisseur des Hospices, et à son équipe, de tirer le meilleur parti des conditions de l'année. Un millésime certes chaotique sur le plan météorologique, mais potentiellement très intéressant quand les raisins sont arrivés sans accident jusqu'au mois de septembre. Notre dégustation des 44 cuvées (lire ici) montre de grandes réussites mais surtout une bonne homogénéité, à un haut niveau, de la gamme. Rouges comme blancs…      

3 - Enfin, "l'effet Christie's". L'ouverture à une clientèle particulière et diversifiée porte ses fruits. Timide lors des premières années (à partir de 2005), "l'effet Christie's" est devenu significatif. Les ventes 2010 et 2011 ont confirmé qu'il fallait maintenant compter, tous les ans, sur les particuliers pour animer la vente. Un quart des acheteurs est  issu de leurs rangs. Cette clientèle, fidélisée, est manifestement séduite par l'idée d'avoir accès à ce domaine historique et médiatique en Bourgogne.

Conclusion : la hausse sera très certainement conséquente, probablement à deux chiffres. Elle pourrait même dépasser les 20%. Verdict le 18 novembre à partir de 14h30. A noter que l'événement se déroulera sous la présidence de Carla Bruni-Sarkozy. La pièce de Charité sera vendue au profit de deux associations caritatives : celle de l'ex-première dame pour l'accès à l'éducation des publics vulnérables et la Fondation Idée, qui combat l'épilepsie, respectivement parrainées par Gérard Depardieu et Guy Roux. 

 

Note : Si l'achat vous tente, le site Hospices-Beaune (initiative la plus aboutie en matière de regroupement de particuliers) a sélectionné cette année 5 cuvées différentes. Les acheteurs ont la possibilité de limiter leurs acquisitions à 6 bouteilles.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article