Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Jean-Pierre Coffe, Leader Price et le beaujolais nouveau

12 Novembre 2010 , Rédigé par Laurent Gotti

Quand Jean-Pierre Coffe fait l'apologie du beaujolais nouveau faut-il lui apporter du crédit ? Décryptage d'un après-midi passé avec le gastronome à grosses lunettes.  

Piron-Coffe-copie-1.JPGC'est peu de le dire, l'association Jean-Pierre Coffe - Leader Price a fait fuser les sarcasmes et grincer des dents. "Ca y est, la crise économique touche même les stars" pouvait-on lire. Pensez, le médiatique champion de la lutte contre la malbouffe s'acoquinant avec une chaîne discount ! "Mais enfin réveillez-vous Jean-Pierre", avait-on envie de lui dire pour parodier un des slogans de la campagne.

Fin septembre, au gré d'une rencontre, l'habitué du canapé de Drucker me proposait de l'accompagner à Morgon. Coffe avait en effet prévu de se rendre quelques jours plus tard chez une vieille connaissance de Bourgogne Aujourd'hui : Dominique Piron. Un viticulteur exigeant, l'un des producteurs sur lequel le Beaujolais, à l'image tristement écornée, peut s'appuyer pour reconquérir les amateurs les plus exigeants (je vous conseille ces excellents morgon et chénas).

Qu'allait donc faire le sursitaire Coffe à Morgon ? Du sourcing, pour utiliser le jargon de la grande distribution. Notre médiatique gastronome a mis en relation la chaine de discount du groupe Casino avec Piron* pour s'approvisionner en beaujolais nouveau. Montures vert pomme, Jean-Pierre Coffe était venu déguster et participer à l'assemblage d'une cuvée de beaujolais nouveau qui portera son nom. Elle sera bien-sûr distribuée chez Leader Price.

Les mauvaises langues auraient-elles donc eu tout faux ? Frôlerait-on l'erreur judicaire. Le bon Jean-Pierre serait-il finalement comme le Beaujolais : pas toujours bien inspiré mais injustement mal-aimé, pour ne pas dire guillotiné ? 

Pour répondre à la question, une responsable de Leader Price  m'a donné quelques clefs. Après un peu plus d'un an de collaboration publicitaire, les têtes pensantes de Leader Price se sont aperçues qu'elles faisaient fausse route. Les retombées de la campagne avec Jean-Pierre Coffe n'étaient pas bonnes. Sans doute plus délétères pour Jean-Pierre que bénéfiques pour Leader. Il fallait donner du contenu à ce pataquès. Coffe est donc devenu une véritable force de proposition pour la chaine travaillant sur des gammes de confitures, yaourts et desserts, jambon cuit, foie gras, etc. Depuis octobre, une responsable de Leader Price travaille à temps plein, en collaboration avec Coffe, sur ces produits.

L'expérience devrait constituer un cas d'école pour les étudiants en marketing. Bref, il n'est jamais inutile d'être exigeant !

Pour ce qui est de notre beaujolais primeur signé Dominique Piron, 30 000 bouteilles seront proposées dans les magazins Leader Price, à 4,25 €, à partir du 18 novembre. Goûté au domaine avant la mis en bouteille, le 15 octobre dernier, il se présentait bien (notes florales et strucuture gourmande). Vos commentaires de dégustation sont les bienvenus !

Photo : D.Piron et J.P. Coffe dans les vignes de Morgon (Jean-Pierre aime aussi les gros cigares ;-)

 

Partager cet article

Commenter cet article

Odile 12/11/2010 13:41


Un article très intéressant, je note l'info et je vais y goutter, un beaujolais nouveau de bonne fabrication en super discouter, faut pas louper ça !


Laurent Gotti 15/11/2010 17:17



Merci odile !