Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Le palmarès des cuvées des Hospices de Beaune 2010

6 Novembre 2010 , Rédigé par Laurent Gotti

Le millésime 2010 est hétérogène, même aux Hospices de Beaune. Pourtant certaines cuvées de rouges sont aussi passionnantes qu'en 2009. Revue des troupes à 15 jours de la vente.  

 

tonneaux-dumay.jpgVoici mes notes et impressions, dans l'ordre où s'est effectuée la dégustation, le 4 novembre, dans la cave des Hospices de Beaune.

Revue d'effectif en compagnie de Roland Masse, régisseur des Hospices et Christophe Tupinier, rédacteur en chef de Bourgogne Aujourd'hui.

 

Notation :

La note maximale est ++++. Quand un vin me semblait difficile à déguster et sur lequel je réserve mon avis (tout début d'élevage, rappelons-le), j'ai mentionné "A revoir". La plupart des rouges se dégustaient sans difficulté, en revanche les blancs restent campés sur une trame acide mordante, les rendant ardus à étalonner.

 

Mes coups de cœur :  Beaune Grèves "Pierre Floquet", Beaune "Guigone de Salins", Volnay Santenots "Jehan de Massol", Corton Clos du Roi "Baronne du Baÿ", Mazis-Chambertin grand cru "Madeleine Collignon".

 

  

Les rouges 

 

Santenay Christine Friedberg. A revoir

Secteur touché par la grêle.

 

Pernand-Vergelesses Rameau-Lamarosse +

Beaux arômes de groseille, mi-corps.

 

Savigny-lès-Beaune premier cru Fouquerand ++

Nez expressif sur les fruits rouges frais. En bouche volume assez moyen. Vin friand et d'une belle pureté aromatique.

 

Savigny-lès-Beaune premier cru Arthur Girard ++

Un vin structuré sur des tannins un peu rugueux aujourd'hui tout en restant bien équilibré. Il devrait bien évoluer.

 

Savigny-lès-Beaune premier cru  Forneret +++

Une belle synthèse des deux premiers savigny : volume et tonus sont là. Le tout donne un vin à la fois croquant et frais.

 

Monthelie premier cru  Lebelin +

En souplesse, tannins assez fins. Longueur moyenne.

 

 Auxey-Duresses premier cru Boillot ++

Belle complexité aromatique sur des notes de fruits mûrs. La bouche est un peu plus courte et vive. En retrait par rapport à ce qu'était la même (superbe) cuvée en 2009.

 

Beaune premier cru Cyrot-Chaudron +++

Le nez et la bouche sont un peu marqués par le bois à ce stade de l'élevage, mais une belle matière, sur des tannins fermes mais raffinés, lui assure de la profondeur.

   

Beaune premier cru Maurice Drouhin +++

Plein, équilibré, structuré par des tannins racés. Un vin de caractère et d'harmonie qui devrait donner une cuvée en élégance.

 

Beaune premier cru Hugues et Louis Bétault A revoir

 

Beaune premier cru Brunet ++

Un vin friand et délicat qui donnera une bouteille à déguster plutôt sur la jeunesse.

 

 Beaune Grèves premier cru Pierre Floquet ++++

Beaucoup de caractère, de profondeur, sur cette cuvée très prometteuse. Les tannins sont à la fois fermes, serrés, mais fins. La finale est minérale.

 

 Beaune premier cru Clos des Avaux +++(+)

Des arômes de fruits à belle maturité au nez. Une bouche consistante et profonde. Une bonne base pour une future belle bouteille.

   

Beaune premier cru Rousseau-Deslandes ++

Des notes de fruits à belles maturités, la bouche n'a pas une énorme consistance mais reste harmonieuse.

 

Beaune premier cru Dames Hospitalières ++

Dans le même esprit que la cuvée précédente. Le boisé assez marqué à ce stade ne l'avantage pas.

 

Beaune premier cru Guigone de Salins ++++

Certainement la plus belle cuvée de la série des Beaune. De belles notes toastées mettent en valeur un fruité frais. Les tannins sont fins, aériens, gourmands. Belle longueur en finale.

   

Beaune premier cru Nicolas Rolin ++++

Les cuvées des fondateurs sont décidément en pleine forme. Voilà un beaune ferme et profond, au fruité éclatant. Le vin a été dégusté sur la pièce de charité (vendue au profit de l'Association pour la vie et l'espoir contre le cancer).

 

Volnay premier cru Général Muteau +++

Beaucoup d'ampleur en attaque de bouche, les tannins sont fins, soyeux. Longueur moyenne.

 

Volnay premier cru Blondeau ++++

Un vin très suave, riche. On croque une belle cerise juteuse en plein mois de juin. Très plaisant.

 

Volnay premier cru Santenots Jehan de Massol ++++

Superbe vin aux notes florales et épicées. La bouche est très racée, pleine, aux tannins très nobles. Niveau grand cru. Vous m'en mettrez trois pièces, m'sieur ;-)

 

Volnay premier cru Santenots Gauvain ++++

On continue cette belle série de volnay avec un vin suave, au grain de tannin suave et flatteur. Peut-être un peu moins de longueur que la cuvée précédente.

 

Pommard "Raymond Cyrot" A revoir

 

Pommard "Suzanne Chaudron" A revoir

 

Pommard Billardet ++

Un fruité sympathique sur la maturité. La bouche est délicate. Un vin plaisant.

 

Pommard premier cru Epenots Dom Goblet ++

Le nez est assez élégant, floral. La bouche déçoit un peu par son manque de consistance. On est loin de son superbe niveau de 2009.

Pommard premier cru Dames de la Charité +++
Un vin que les amateurs de pommards denses et musculeux ne renieront pas. Sa structure masculine lui assure une belle présence.

Corton grand cru Charlotte Dumay ++++

Un corton qui respire l'harmonie du début à la fin. Le nez est expressif sur des notes de fruits frais. La bouche, aux tannins bien fondus, est parfaitement équilibrée.

 

Corton grand cru Docteur Peste+++

Un corton dans un style un peu plus masculin (les tannins sont plus fermes), plus réservé. La longueur est moyenne.

 

 Corton Clos du Roi grand cru Baronne du Baÿ ++++

Un superbe corton au fruité éclatant et d'une grande finesse de tannins. Une cuvée particulièrement racée et élégante.

 

Clos de la Roche grand cru Cyrot-Chaudron et Georges Kritter A revoir

Des arômes de sortie de pressoir (marc). Bouche réservée.

 Mazis-Chambertin grand cru Madeleine Collignon ++++

Le nez évoque les épices. Les tannins sont d'une grande finesse, soyeux, serrés. Une superbe consistance et profondeur tout au long de la dégustation. Le tout est mis en valeur par un support acide qui lui assure tonicité et longueur. Très grand.

 

 

Les blancs

 

 

Saint-Romain Joseph Menault +++

Une belle surprise pour un terroir relativement frais et tardif. Caractéristique qui ne l'empêche d'afficher du volume et une certaine maturité de fruit.  

  

Pouilly-Fuissé Françoise Poisard +

Des vignes touchées par la grêle et peu épargnées par les maladies. Le vin s'en ressent mais reste très honorable.

 

Meursault Loppin A revoir

 

Meursault Goureau A revoir

 

Meursault-Porusots premier cru Jéhan Humblot ++

Du fond et de la pureté aromatique. L'approche reste ardue.

 

Meursault-Genevrières premier cru Baudot +++

Un vin plutôt aimable par rapport aux autres meursault dégustés jusqu'alors. Un potentiel certain.

 

Meursault-Genevrières premier cru Philippe Le Bon +++

Les grandes cuvées finissent souvent par faire la différence. Avec ce bémol : il restait un peu de sucre encore non fermenté au jour de la dégustation. Un élèment qui lui assure un peu plus de suavité. A confirmer donc.

 

Meursault-Charmes premier cru Albert Grivault A revoir

 

Meursault-Charmes premier cru Bahèzre de Lanlay A revoir

 

Corton-Vergennes grand cru Paul Chanson ++

L'attaque est ample puis le vin se resserre rapidement. Une notation par défaut…

Corton-Charlemagne grand cru Roi soleil A revoir

Note : Jusqu'au dernier millésime ce corton-charlemagne était baptisé "Charlotte Dumay", mais pour éviter les confusions avec la cuvée de rouge du même nom, elle a été rebaptisée "Roi Soleil" en souvenir de la visite du jeune Louis XIV (20 ans) à Beaune en novembre 1658.

 

Corton-Charlemagne grand cru François de Salins +++

Un vin qui annonce sa "sève", sa consistance au nez, comme en bouche. Une belle matière enrobe la trame tendue du millésime. Et cela fait du bien…

Bâtard-Montrachet grand cru Dames de Flandres ++++

Un vin plein, dense, parfaitement équilibré. D'une grande complexité et pureté aromatique. Le terroir passe ici au premier plan par rapport au millésime. L'apanage des plus grands…

Partager cet article

Commenter cet article