Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 jours en Bourgogne

Petit vignoble, grandes ambitions...

1 Septembre 2011 , Rédigé par Laurent Gotti

A l'heure de la parution des numéros spéciaux "vin" dans la presse, l'Interprofession des vins de Bourgogne lance une nouvelle campagne de publicité.

AP BIVB Blanc RVBComment jouer l'accessibilité quand on se fait rare, la modernité quand on se veut traditionnel, la simplicité quand on cultive la complexité ? C'est la quadrature du cercle que tente de résoudre l'Interprofession des vins de Bourgogne (BIVB) dans sa communication. La nouvelle campagne de publicité, la dernière datait d'il y a 4 ans, tente de relever le challenge. L'enjeu étant de montrer que la Bourgogne sait faire des efforts pour parler à un large public (les plus jeunes surtout), séduire les consommateurs de vins mais aussi convaincre les non-consommateurs.

Les visuels représentent un grand verre de vin, planté dans une parcelle de vignes en coteau, soigneusement cultivée. Le slogan : "Petites parcelles, grande renommée" ou encore "Petites parcelles, grand savoir faire". Ces visuels sont déclinés en rouge et blanc, avec en prime une version crémant.

Cette nouvelle création doit s'inscrire dans le plan interprofessionnel "Amplitude 2015" qui vise à conforter la Bourgogne comme la référence des grands vins issus de la viticulture durable. "Ici la démarche éco-responsable est induite par le paysage de vignoble minutieusement cultivé", explique Delphine Petit, responsable Edition-publicité-étude au BVIB.

Cette campagne est destinée à paraître dans la presse magazine française dans les prochains jours : Le Point, l'Express, Courrier International, Challenge, etc., mais aussi dans la presse vin et gastronomie (Cuisine et vins de France, Revue des vins de France, Gault et Millau). Elle ciblera le public des amateurs de vins de Bourgogne (35 - 49 ans de catégories socioprofessionnelles supérieures) mais visera aussi à toucher un public plus jeune. C'est l'agence TBWA Compact qui a été retenue. Le budget est de 370 000 €.

Partager cet article

Commenter cet article